Entreprise de la semaine : EMILIE’S COOKIES (Nice)

Cinq questions à Céline Moliere EMILIE’S COOKIES

1 – Quel est le profil de votre entreprise ?

Emilie’s cookiesest née de la rencontre de Céline Moliere, niçoise diplômée en marketing et d’Emilie Zmaher, parisienne et sociologue de formation qui en même temps a toujours cultivé une passion pour la cuisine et s’était déjà totalement investie dans la biscuiterie artisanale de ses beaux-parents. Voisines et amies, en recherche d’activité toutes les deux, il leur est venu progressivement l’idée de créer un coffee shop à la française en adaptant à notre culture ce qu’elles avaient découvert en voyage à l’étranger.

Le projet s’est donc développé avec  en janvier 2007,  le premier coffee shop niçois,Emilie’s Cookiesau 9 rue Alberti.

En février 2010, s’ouvre une 2ème boutique dans le Vieux Nice, plus grande  et plus spacieuse.

En décembre 2013, c’est une première franchise qui ouvre ses portes à Monaco.

Enfin en Octobre 2015, Emilie’s cookies ouvre un nouvel espace dans le Centre Commercial Polygone Riviera à Cagnes sur Mer.

Et nous sommes maintenant 25 dans cette aventure dans les espaces gérés en direct et 30 avec la franchise de Monaco avec un formidable esprit d’équipe qui fait l’ADN Emilie’s cookies .

Indépendamment de la dégustation sur place ou de la vente à emporter (qui représente 40% de notre CA)Emilie’s cookiesa développé une actvité traiteur : wedding et birthday cake, petits déjeuners d’entreprises, baby shower,…

Les produits artisanaux conçus sur place sont principalement les cookies, muffins, cupcakes, cheesecakes et brownies.Emilie’s cookiesc’est aussi la possibilité de se restaurer pour le déjeuner avec des bagels, quiches, salades et muffins salés.

2 – Quelle est la valeur ajoutée de votre travail?

Nous avons voulu proposer à notre clientèle des espaces où l’on peut faire une pause au calme dans un décor intimiste qui renouvelle le traditionnel salon de thé à la française. Nous avons bien sûr une clientèle urbaine féminine mais de plus en plus à parité avec des hommes qui éprouvent eux aussi ce besoin d’un moment de calme dans une journée de travail. Le wifi ouvert à nos clients favorise ce concept d’espace cosy où l’on peut travailler en toute sérénité en dehors de son bureau habituel.

3 – Quels sont vos objectifs pour les mois à venir et allez-vous recruter ?

Mon objectif principal maintenant est de développer une franchise  basée sur le conceptEmilie’s cookies,ce qui comprend la mise en place de standards de fabrication des produits, mais aussi une réflexion sur le style des établissements à créer et le concept d’espace parfaitement identifié que l’on doit retrouver quel que soit l’endroit où seront implantés les futurs établissements. Il faut véritablement créer une identité de marque pour l’enseigne et c’est un travail où rien ne doit être laissé au hasard. Cette identité a déjà des atouts pour réussir car nous avons bien investi dans la communication sur Internet  et sur les réseaux sociaux, ce qui est indispensable pour créer un véritable esprit de marque.

4 – Quelle est votre priorité du moment ?

La préparation du salon Top franchise à Marseille en octobre prochain qui sera une étape importante dans notre projet. Nous aurons tous les outils nécessaires pour convaincre des investisseurs de se lancer dans l’aventureEmilie’s cookies. Une aventure qui sera facilitée par notre accompagnement car notre site du Vieux Nice permet d’accueillir sans difficultés des stagiaires et des managers se formant à nos méthodes.

5 – En novembre 2016, vont se tenir les élections consulaires, allez-vous voter et pourquoi ?

Oui car je travaille déjà avec la CCI dans les projets de développement de mon enseigne et je bénéficie de formations avec les conseillers au commerce. Nous avons d’ailleurs été accompagnés par la CCI pour le SIEC à Paris.

#repush

 

Pour en savoir plis cliquez ici